Les Liaisons Dangereuses
D'après Choderlos de Laclos
Traduction de Christopher Hampton
- Mise en scène de Gérald Garutti
Spectacle

Les Liaisons Dangereuses

(Royal Shakespeare Company)

Chef d'oeuvre de la littérature française, les Liaisons Dangereuses sont le portrait d'une Fin de Siècle : la fin d'une aristocratie prise en étau entre le peuple et la bourgeoisie, et qui ne s'échine plus qu'à une guerre des sexes, une "guerre en de

D'après Choderlos de Laclos
Traduction de Christopher Hampton

Malraux écrit des Liaisons qu'elles nous peignent " une suite précise de manœuvres et leurs conséquences". Il est vrai que Laclos est un stratège et qu'il nous parle ici de la séduction en termes de combat. Mais si Valmont, si la Merteuil sont la double incarnation de Don juan, ils vendent en même temps la mèche en ne nous laissant rien ignorer de leur méthode. Il y a encore ceci : tant qu'ils s'entendent, ils vont, chacun de leur côté, de succès en succès. Dans leur complicité est leur chance. A partir du moment où c'est la guerre entre eux, leur chute s'annonce - et c'est l'amour et la mort pour Valmont, la petite vérole et la ruine pour la Merteuil. Là est la vraie leçon des Liaisons : uni et triomphant dans le mal, ce couple infernal se disloque au seuil du bien. La punition de la marquise et le suicide du vicomte prennent dans cette perspective une édifiante valeur morale.


Au petit jeu du libertinage, l'adorable Valmont et la délicieuse Madame de Merteuil se livrent à une compétition amicale et néanmoins acharnée : c'est à celui qui aura le plus de succès galants, et le moins de scrupules. Peu importent les sentiments, seule la jouissance compte. Les conquêtes se succèdent de part et d'autre, jusqu'à ce que Valmont rencontre la vertu incarnée : la présidente de Tourvel. Elle est belle, douce, mariée et chaste : en un mot, intouchable. Voilà une proie de choix pour Valmont : saura-t-il relever ce défi sans tomber dans les pièges de l'amour ? De lettre en lettre, les héros dévoilent leurs aventures, échangent leurs impressions et nous entraînent dans un tourbillon de plaisirs qui semble n'avoir pas de fin.

Lettre LXXXI

La Marquise de Merteuil au Vicomte de Valmont

Et qu’avez-vous donc fait, que je n’aie surpassé mille fois ? Vous avez séduit, perdu même beaucoup de femmes : mais quelles difficultés avez-vous eues à vaincre ? quels obstacles à surmonter ? où est là le mérite qui soit véritablement à vous ? […] Croyez-moi, Vicomte, on acquiert rarement les qualités dont on peut se passer. Combattant sans risque, vous devez agir sans précaution. En effet, pour vous autres hommes, les défaites ne sont que des succès de moins. Dans cette partie si inégale, notre fortune est de ne pas perdre, et votre malheur de ne pas gagner. Quand je vous accorderais autant de talents qu’à nous, de combien encore ne devrions-nous pas vous surpasser, par la nécessité où nous sommes d’en faire un continuel usage ! […] Si pourtant vous m’avez vue, disposant des événements et des opinions, faire de ces hommes si redoutables les jouets de mes caprices ou de mes fantaisies ; ôter aux uns la volonté de me nuire, aux autres la puissance ; si j’ai su tour à tour, et suivant mes goûts mobiles, attacher à ma suite ou rejeter loin de moi ces tyrans détrônés devenus mes esclaves ; si, au milieu de ces révolutions fréquentes, ma réputation s’est pourtant conservée pure, n’avez-vous pas dû en conclure que, née pour venger mon sexe et maîtriser le vôtre, j’avais su me créer des moyens inconnus jusqu’à moi ? […] Quand m’avez-vous vue m’écarter des règles que je me suis prescrites et manquer à mes principes ? je dis mes principes, et je le dis à dessein : car ils ne sont pas, comme ceux des autres femmes, donnés au hasard, reçus sans examen et suivis par habitude ; ils sont le fruit de mes profondes réflexions ; je les ai créés, et je puis dire que je suis mon ouvrage.

Distribution

Emily : Amy Beth Hayes
Le Vicomte de Valmont : Raymond Coulthard
Cecile de Volanges : Imogen Doel
Madame de Volanges : Clare Higgins
Danceny : Harry Lloyd
Madame de Tourvel : Georgina Rich
La Marquise de Merteuil : Rachael Stirling
Madame de Rosemonde : Una Stubbs
Azolan : Tom Vaughan-Lawlor

Équipe artistique

Assistanat à la mise en scène : Véronique Bossé

Production : Royal Shakespeare Company.
Création au Royal Shakespeare Theatre de la Royal Shakespeare Company (Strattford-upon-Avon) le 29 mai 2011.

Téléchargements

Photos

Les Liaisons Dangereuses

© DR

Les Liaisons Dangereuses

© DR

Les Liaisons Dangereuses

© DR