1. Une brève histoire de l'héroïsme
Gérald Garutti
Mercredi 20 novembre 2013 19h00-20h30
fabrique

1. Une brève histoire de l'héroïsme

Héros solaires, héros nocturnes : les deux lignées de l’héroïsme – d’Achille à Superman et d’Ulysse à Batman

À chaque époque ses héros. Qu'il s'agisse des épopées de Homère, de Zidane, de Macbeth, Cyrano ou Lorenzaccio, chacune de nos mythologies lève le voile sur les aspirations et le chemin pris par notre société.

Gérald Garutti

À chaque époque ses héros. Du mythe homérique à l’idéal aristocratique, du génie romantique au star système médiatique – bref, d’Achille aux pieds légers à Zidane aux crampons d’or, l’héroïsme s’est perpétué, déplacé, diffracté, métamorphosé – voire peut-être, pour partie, effondré. Il existe ainsi une histoire solaire de l’héroïsme, qui court d’Achille à Superman – héros positifs, tout en puissance et en majesté. Mais il en est aussi une face plus sombre, d’Ulysse à Batman – où se succèdent les héros du Mal, du Désir, de la Destruction, du Désenchantement et de la Catastrophe. C’est à explorer cet envers de l’histoire héroïque, peuplée de figures aussi fascinantes que dangereuses, qu’invite ce cycle. Macbeth, Don Juan, Merteuil, Lorenzaccio, Cyrano, Joseph K., Orson Welles – autant d’éclats arrachés à la nuit, autant de phares nocturnes où s’irisent les arc-en-ciels du noir. Sonder ce cœur des ténèbres, c’est lever un pan de rideau sur notre part d’ombre pour nous y tracer un chemin – jusqu’aux portes du théâtre.


Téléchargements